APPEL Résidence artistique participative au CC De Linde

Jadis un pittoresque village de fermiers flamand connu pour ses chicons pleine terre, Haren s’est transformée, au fil de l’industrialisation du canal, en une section à part entière de Bruxelles. Et connaît maintenant tous les problèmes d’une grande ville, fût-ce (pour l’instant) à petite échelle. Coincée entre le canal, la chaussée de Haecht et la Woluwelaan, et sillonnée de voies ferrées, Haren est un peu isolée de la Ville de Bruxelles. L’OTAN, la STIB, la SNCB et la mégaprison en occupent une surface importante. Les espaces verts encore restants sont considérés par la Ville et la Région comme une zone d’extension résidentielle et les petits et grands projets de construction (à but social) s’enchaînent. Les gares ferroviaires de Haren et Haren-Sud constituent la seule liaison avec Bruxelles et ses communes périphériques. Outre ces connexions, Haren est desservie par deux lignes de bus seulement, ce qui la rend difficile d’accès depuis Bruxelles. Les Harenois ont donc le sentiment d’être isolés de Bruxelles, dont ils font pourtant partie. Alors qu’elle se développe à vitesse grand V, la section ne possède quasiment aucune infrastructure publique.

Informations relatives au CC

CC De Linde est l’un des 22 centres communautaires bruxellois du réseau N22. Les 22 centres traduisent et renforcent l’esprit de Bruxelles. Ce sont avant tout des lieux de rencontre entre des personnes, des associations, des collectifs citoyens, des idées et des engagements. Les centres communautaires partent d’une perspective néerlandophone, mais avec une ouverture sur la diversité du quartier dans lequel ils sont situés.

De Linde est un petit centre communautaire qui compte 3 locaux de réunion et d’activités, ainsi qu’une salle polyvalente. La « theater box », qui peut accueillir 100 personnes, est parfaite pour projeter des films et donner des représentations en petit comité.

De Linde rassemble la communauté de Haren. La section étant en pleine croissance, il est vital que ses habitants, anciens comme nouveaux, puissent se « retrouver » quelque part, avec les représentants de la vie associative néerlandophone locale et les (nouveaux) comités et associations. Ses activités visent à stimuler la participation et l’inclusion, notamment à travers le projet theAter+. Par ailleurs, ces dernières années, le centre a décidé de s’adresser plus activement aux enfants et aux familles. Enfin, depuis quelques années, De Linde fait des incursions dans les différents quartiers de Haren afin de nouer des liens avec leurs habitants et organiser des activités ensemble. CC De Linde base son approche sur le contexte local. Le CC met ses locaux à la disposition de toutes sortes d’activités organisées par des associations, des organisations, des citoyens engagés et par le CC lui-même. Le CC est géré par des bénévoles du quartier et dirigé par une petite équipe de collaborateurs.

Mission :

Ce projet s’inscrit dans l’idée des 100 ans des cités-jardins. Les cités-jardins sont une sorte de conception visionnaire du logement social, apparue dans les années 30. Pour l’instant, Haren compte un peu plus de 440 unités d’habitation sociales, et 120 autres unités devraient venir s’y ajouter.

La section comporte aussi une petite cité-jardin d’une quinzaine de maisons. Cette cité-jardin va constituer le point de départ du trajet. Nous souhaitons en effet la relier à d’autres projets d’habitat émanant du voisinage.

Le trajet et son résultat seront l’œuvre conjointe du centre et des Harenois. Les blocs d’habitations seront votre terrain de travail. Le centre communautaire peut servir de point de départ.

Profil

En tant qu’artiste, vous développez un parcours de cocréation :

  • Vous suscitez de l’implication de la part du quartier et de ses habitants et entretenez des relations respectueuses avec les participants.
  • Vous travaillez avec le quartier en vue d’aboutir à un résultat final solide et soutenu par le quartier.
  • Vous vous engagez vous-même à l’égard du quartier et passez en revue les différentes facettes de la cocréation : l’idée, le processus ainsi que le résultat final sont soutenus par les participants.
  • Vous travaillez de concert avec les collaborateurs du centre communautaire. Vous encadrez ensemble le processus.
  • Vous vous engagez tant physiquement que mentalement dans le quartier afin de le comprendre sous toutes ses facettes.
  • Le projet ne peut pas dépasser les limites du budget à disposition.

Budget

Le budget total du projet s’élève à 19 500 euros. Tous les coûts sont inclus dans ce montant.

Délais

Candidature via le formulaire d’inscription jusqu’au lundi 03/01/2022 inclus.

Première sélection sur la base de la lettre de motivation et du CV : 12 janvier 2022

Deuxième sélection : 21 janvier 2022

Entretien avec le jury : semaine du 01/02/2022

Période de travail :  mars, avril, mai, juin

Date limite

10 janvier 2022

Personne de contact

Jan Op de Locht, jan.opdelocht@vgc.be ;

Inscription via le formulaire d’inscription